Palais de justice de Nouméa

Référent : Philippe Pottier  - Publié le 31/01/2018  - Dernière modification le 31/07/2018

Contributeurs : Caroline Soppelsa, Philippe Pottier, Marc Renneville



Adresse

2 boulevard extérieur
NOUMÉA

Ouvert au public : Oui

  • Identité
    • Localisation : France, Nouvelle-Calédonie, Nouméa
    • Date de Construction : 1960 ; 2005
    • Période de fonctionnement : 1960-aujourd'hui
    • Particularités :

      A Nouméa, il n'y a pas de tribunal de grande instance car la réforme de 1958 n'était pas applicable à l'Outre-mer, et elle n'a pas été transposée depuis cette date. Hasard (ou pas) le palais de Justice de Nouméa jouxte le bâtiment qui était l’ancienne « prison civile » de Nouméa, nommée ainsi pour la différencier du bagne. Cette prison civile était un service territorial, sous l’autorité du gouverneur, dans le cadre du droit colonial. Elle de dépendait donc pas de la direction de l’administration pénitentiaire qui gérait le bagne, structure d’Etat. Quand le bagne cessa de fonctionner, on y transféra les détenus «civils» dans une partie de ses batiments de la presqu’ile de Nouville, le Camp Est. Ils y sont toujours, mais dans des bocaux différents, les anciens batiments du bagne de ce camp n’existant plus, à l'exception notable de la chapelle. L’ancienne prison civile, après divers aventures, est devenue un centre d’art de la ville de Nouméa, abritant un théâtre de poche, des expositions, des soirées artistiques. Mais quelques uns de ses anciens bureaux, derrière la cour d’appel moderne, demeurent des lieux de justice, batiments annexes du palais du justice. On y trouvait encore en fin du XXème siècle le comité de probation et d'assistance aux libérés (CPAL), on y trouve toujours le service de l’application des peines dans ce qui fut autrefois un bureau du chef de service de la prison.


    • Fonctions :
      • 1960 à aujourd'hui - tribunal de première instance

      • 1960 à aujourd'hui - cour d'appel

        • Ressort : Nouvelle-Calédonie ; Wallis-et-Futuna
  • Dates-clés
    • février 1960 - Déménagement des juridictions de l'immeuble Prache vers les nouveaux locaux édifiés au lieu-dit de la « colline des Oliviers »

    • 2005 - Construction sur le site d'un nouveau bâtiment destiné à la cour d'appel

  • Personnes liées à l'établissement
  • Statistiques
  • Ressources

    • Bibliographie
      • MADRANGES Étienne, Les palais de justice de France : architecture, symboles, mobilier, beautés et curiosités, Paris, LexisNexis, 2011, p. 235.

         

        SITOGRAPHIE

        Cour d'appel de Nouméa (page sur l'histoire des palais de Justice)