Fourches patibulaires de Saint-Trivier-sur-Moignans

Référent : Carine Renoux  - Publié le 07/03/2024  - Dernière modification le 20/03/2024

Contributeurs : Carine Renoux



Lieu-dit « Les Fourches », en hauteur, avant le centre de Saint-Trivier-Sur-Moignans
Source : ©Carine Renoux

Adresse :

Les Fourches
SAINT-TRIVIER-SUR-MOIGNANS

Ouvert au public : Non

  • Identité
    • Localisation : France, Auvergne-Rhône-Alpes, Ain, Saint-Trivier-sur-Moignans
    • Date de Construction : Moyen Âge
    • Période de fonctionnement : ?-1790
    • Particularités :

      Au Moyen Âge, la justice est visible dans l’espace public par les arrêts énoncés et par les peines exécutées sur la place publique. Les fourches patibulaires marquent les esprits par les corps des condamnés pendus ou accrochés parfois jusqu’à la décomposition pour servir d’exemple et faire peur. Elles étaient situées à l’extérieur des villes et villages, en limite des seigneuries pour signaler les limites des territoires de justice. Les positions en hauteur étaient privilégiées pour être visibles de plus loin et marquer les esprits. Les fourches patibulaires de la baronnie de Saint-Trivier-sur-Moignans étaient situées sur l’ancienne limite de la seigneurie, en hauteur. Cette justice était la seule en Dombes à posséder les deux degrés de juridictions, la curialité et le greffe de justice. Aujourd’hui, un hameau nommé « Les fourches » avec un panneau indicatif rappelle l’existence des piliers anciens.


    • Fonctions :
      • ? À 1789 - Lieu de pendaison, Lieu d'éxécution de peine capitale, Lieu d'exposition

  • Dates-clés
    • 1696 - Siège du greffe de la justice à Trévoux

  • Personnes liées à l’établissement
  • Statistiques
  • Ressources