Palais de justice de Toulouse

Référent : Caroline Soppelsa - Publié le 06/07/2017

Contributeurs : Caroline Soppelsa



Adresse

2 allée Jules Guesde
TOULOUSE

Ouvert au public : Oui

  • Identité
    • Localisation : France, Occitanie, Haute-Garonne, Toulouse
    • Date de Construction : 1469-1492 ; 1470-1505 ; 1691 ; 1824-1833 ; 1845 ; 1859-1860
    • Période de fonctionnement : 1444-aujourd'hui
    • Statut patrimonial : inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, classé monument historique
    • Référence Mérimée (Monuments historiques)

    • Fonctions :
      • 1800 à aujourd'hui - cour d'appel

      • 1850 à 1958 - tribunal de première instance

      • 1912 à 2000 - tribunal pour enfants

      • 1958 à aujourd'hui - tribunal de grande instance

      • 1958 à 2000 - tribunal d'instance

      • 2008 à aujourd'hui - tribunal pour enfants

  • Dates-clés
    • 11 octobre 1443 - Création du Parlement de Toulouse

      Premier parlement de province, le Parlement de Toulouse est créé, sur le modèle du Parlement de Paris, par le roi Charles VII, en vertu de l'édit de Saumur.

    • 4 juin 1444 - Premières audiences du Parlement au Château narbonnais

      Forteresse construite au XIe siècle à l'extérieur du rempart romain, le Château narbonnais est l'ancienne résidence des comtes de Toulouse, possession du roi de France depuis 1229. C'est dans la "salle neuve", édifiée au XIIIe siècle, que le Parlement décide de siéger.

    • 1469 - 1492 - Construction de la "Grand'Chambre" à l'extérieur de l'enceinte du Château narbonnais

      Achevée, la "Grand'Chambre" (actuelle première chambre de la cour d'appel) remplace la "salle neuve".

    • 1549 - 1555 - Démolition du Château narbonnais qui menaçait ruine

      La démolition et la construction d'une nouvelle forteresse sont confiées à l'architecte toulousain Nicolas Bachelier.

    • 1824 - 1833 - Restructuration des bâtiments

      L'architecte Jean-Pierre Laffon imagine les façades sur la cour d'honneur ainsi que l'aile est-ouest donnant sur les cours arrière. L'ancienne chambre de la Tournelle, à l'est, est réamnénagée pour accueillir la cour d'assises.

    • 1845 - 1850 - Construction du tribunal de première instance

      Également conçu par Laffon, le nouveau bâtiment, situé à l'ouest, relie la cour d'appel aux prisons.

    • 1965 - 1966 - Reconstruction du bâtiment du tribunal de première instance

    • 1992 - Lancement d'un projet d'extension-restructuration inscrit au schéma directeur de la Haute-Garonne

      Le maintien sur place des juridictions ayant été décidé, l'opération doit permettre de remédier au manque d'espace et à la vétusté des locaux, en particulier de ceux du tribunal de grande instance. L'emprise foncière du palais est étendue grâce à l'achat de deux parcelles donnant sur les allées Jules Guesde, de part et d'autre du tribunal d'instance.

    • 1994 - Etudes de programmation et lancement du concours d'architecture

      Le programme prévoit la remaniement profond du bâtiment historique du tribunal de grande instance (reconstruction de tous les planchers et maintien des seules façades, inscrites, la destruction de l'ancienne gendarmerie qui doit laissé place à un bâtiment neuf, et la restructuration et l'extension du tribunal d'instance. C'est l'équipe de l'architecte Pascal Prunet qui remporte le concours.

    • 1995 - 1997 - Etudes de conception

    • 1999 - 2008 - Travaux de réhabilitation-extension

      La première tranche des locaux est livrée en septembre 2001. Les travaux s'accompagnent de campagnes préalables de fouilles archéologiques. Après la mise au jour d'un morceau de rempart médiéval (finalement intégré au projet), l'intérêt des découvertes retarde la réalisation de la seconde phase du chantier, d'autant que le programme initial doit être revu en raison de l'augmentation des besoins des juridictions depuis le milieu des années 1990. Les travaux reprennent en décembre 2004 avant de s'interrompre dès fin août 2005 : la démolition de l'aile sud de l'ancien bâtiment du tribunal de grande instance a en effet permis de mettre au jour les vestiges exceptionnels d'une portion médiévale du château narbonnais et d'une tour romaine constitutive de la porte antique méridionale de la ville de Toulouse (également intégrés au projet). Malgré ces imprévus, la majeure partie du nouveau palais de justice est achevée dans les temps, en 2008.

    • Mars 2008 - Réouverture du palais de justice

    • 11 avril 2008 - Inauguration des nouveaux bâtiments

      Le palais de justice réhabilité a été inauguré par la garde des Sceaux, ministre de la Justice (Rachida Dati).

  • Personnes liées à l'établissement

      BACHELIER, Nicolas

      Statut : architecte


      Biographie

        BACHELIER, Nicolas, (architecte)

        ESQUIÉ, Jacques-Jean

        Dates : 1817-1884

        Statut : architecte


        Biographie

        ESQUIÉ, Jacques-Jean, (architecte) (1817-1884)

        LAFFON, Jean-Pierre

        Dates : 1787-1865

        Statut : architecte


        Biographie

          Toulousain fils d'architecte, Jean-Pierre Laffon se forme à l'École des beaux-arts de Paris entre 1811 et 1816 auprès de Charles Percier et Jacques Cellerier, avant de retourner dans sa ville natale. Il occupe le poste d'architecte départemental de Haute-Garonne entre 1820 et 1848, ainsi que celui d'architecte des édifices diocésains également jusqu'en 1848. Il siège ensuite, entre 1850 et 1865, au sein du conseil local des bâtiments civils. Avec l'ancienne école vétérinaire (1832-1834), le palais de justice de Toulouse (restauration de la cour d'appel et de la cour d'assises ; nouveau tribunal de première instance) figure parmi ses oeuvres majeures. Dans les domaines judiciaire et pénitentiaire, il est également l'auteur d'un projet pour la maison de justice.

          Pour en savoir plus :

          Fiche biographique dans la base AGORHA.

          Fiche biographique dans le Répertoire des architectes diocésains du XIXe siècle.

        LAFFON, Jean-Pierre, (architecte) (1787-1865)

        PRUNET, Pascal

        Dates : né en 1956

        Statut : architecte


        Biographie

          Pascal Prunet est le fils de l'architecte Pierre Prunet. Passé par l'I.L.A.U.D. d'Urbino (1980) et diplômé de l'École polytechnique fédérale de Zürich (1982) et de l'École de Chaillot (1987), il fonde son agence en 1985. Depuis 1993, il est architecte en chef des Monuments historiques et son agence est devenue Prunet Architecture & Urbanisme. Dans les domaines judiciaire et pénitentiaire, Pascal Prunet est l'auteur de la réhabilitation et restructuration du palais de justice de Vesoul (1997-2001), de l'extension et rénovation du palais de justice de Toulouse (1999-2008), et de la restauration du Real Albergo dei Poveri à Naples (2006-2008).

          Pour en savoir plus :

          http://prunet-architecture.com/Pascal-Prunet

        PRUNET, Pascal, (architecte) (né en 1956)

    • Statistiques
    • Ressources